Pathologies

Les maladies à pneumocoques

Que sont les maladies à pneumocoques ?

Streptococcus Pneumoniae

Photographie au microscope électronique à balayage de Streptoccus Pneumoniae

Ce sont des infections causées par la bactérie Streptococcus pneumoniae (S. pneumoniae). L’infection peut conduire à une pneumonie, à  une infection du sang, à une otite moyenne ou à une méningite bactérienne. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que les maladies à pneumocoques sont la première cause de mortalité qui pourrait être prévenue par vaccination chez les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans.

On distingue principalement deux types de maladies à pneumocoques :

Les maladies à pneumocoques non invasives

Elles sont en général moins sérieuses que les maladies à pneumocoques invasives et se produisent hors des organes principaux ou du sang. S. pneumoniae peut se propager du nasopharynx (nez et gorge) aux voies respiratoires supérieures et inférieures et peut causer :

  • Une otite moyenne :  inflammation de l’oreille moyenne avec accumulation de fluide, gonflement du tympan et douleur dans l’oreille. Si le tympan est perforé, drainage de pus dans le conduit auditif.
  • Pneumonie non bactériémique : infection des voies respiratoires inférieures sans propagation détectable d’organismes dans le sang.

Les maladies à pneumocoques invasives

Elles tendent à être plus sérieuses et se produisent à l’intérieur de l’un des organes principaux ou dans le sang. Voici des exemples de maladies à pneumocoques invasives :

  • Bactériémie, septicémie : la bactériémie est définie par la présence de bactéries vivantes dans le sang. La septicémie est l’association d’une bactériémie et d’un syndrome de réponse inflammatoire systémique (réponse à une agression grave, mais pas forcément infectieuse).
  • Méningite : inflammation des méninges. Les méninges sont les trois membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière.
  • Pneumonie bactériémique : inflammation de l’un ou des deux poumons, avec présence de pneumocoques dans le sang.

Décès liés aux maladies à pneumocoques

Selon l’OMS, jusqu’à 1,6 million de personnes meurent chaque année dans le monde suite à une maladie à pneumocoques. Environ la moitié de ces décès concernent des enfants de moins de 5 ans dans des pays en voie de développement.
L’OMS classe les maladies à pneumocoques dans les causes majeures de mortalité et de morbidité (morbidité = maladie, mortalité = mort).
Selon l’OMS, la vaccination est le seul outil disponible pour prévenir les maladies à pneumocoques. L’OMS ajoute que l’augmentation de la résistance microbienne aux antibiotiques souligne le besoin urgent de vaccins plus efficaces contre les pneumocoques.

Source image : Wikimedia Commons

Source texte : http://www.medicalnewstoday.com/info/pneumococcal-disease/

Articles similaires