Alimentation

La perte de poids est-elle contagieuse ?

femme qui a perdu du poids

Perdre du poids serait contagieux

Une nouvelle étude publiée en ligne dans le journal Obesity suggère que la perte de quelques kilos peut avoir un effet d’entraînement. En effet, dans une compétition de perte de poids où les compétiteurs sont répartis en équipes, les coéquipiers s’influencent mutuellement pour perdre du poids.

Le rôle des coéquipiers

Des chercheurs du Miriam Hospital’s Weight Control and Diabetes Research Center et de The Warren Alpert Medical School ont découvert que non seulement les membres d’une équipe atteignent des résultats similaires en matière de perte de poids, mais en plus les participants pour lesquels les coéquipiers ont joué un rôle important dans leur perte de poids sont ceux qui ont le plus maigri.

« Nous savons que l’obésité peut être socialement contagieuse, mais maintenant nous savons que le réseau social joue un rôle également dans la perte de poids, en particulier dans les compétitions de perte de poids en équipe », affirme l’auteur principal Tricia Leahey, qui appartient au Miriam Hospital et à l’Alpert Medical School. « Dans notre étude, la perte de poids est clairement regroupée au sein des équipes, ce qui suggère que les coéquipiers s’influencent mutuellement, peut-être en se rendant des comptes, en se fixant des objectifs de perte de poids, et en s’encourageant mutuellement. »

Une étude originale

Les propositions de perte de poids en équipe fleurissent désormais sur Internet. Mais cette étude est la première à examiner les effets de l’influence sociale et des coéquipiers sur la perte de poids individuelle lors de ces compétitions de perte de poids.

Les résultats sont basés sur une campagne effectuée en 2009 aux Etats-Unis. Durant 12 semaines, 3330 participants obèses ou en surpoids pouvaient entrer en compétition dans 3 divisions : perte de poids, activité physique et marche. Les participants étaient regroupés en 987 équipes contenant entre 5 et 11 membres chacune. La plupart des individus s’enrôlaient dans les 3 divisions.

Une perte de poids liée à l’équipe

Les résultats en termes de perte de poids sont clairement liés à l’équipe à laquelle l’individu appartient. Les participants qui ont perdu du poids de manière significative cliniquement (au moins 5% de leur poids initial), tendent à appartenir aux mêmes équipes. Les personnes les plus impliquées socialement dans les équipes augmentent leurs chances de perdre du poids de manière significative cliniquement de 20 %.

« C’est la première étude à montrer que dans ces campagnes basées sur des équipes, qui est dans votre équipe a réellement de l’importance » affirme Tricia Leahey. « Etre entourés par d’autres personnes ayant des objectifs similaires en matière de santé, travaillant toutes pour aboutir au même résultat, a sans doute aidé ces personnes dans leurs efforts de perte de poids » ajoute-t-elle.

Les caractéristiques individuelles jouent également un rôle

Néanmoins, Leahey note que les résultats sont également liés aux caractéristiques individuelles. Les personnes obèses présentent un pourcentage plus élevé de perte de poids que les personnes en simple surpoids. Les capitaines d’équipes perdent plus de poids que les membres, ce qui est lié à leur motivation plus importante et à leur plus grand engagement dans la compétition. Leahey suggère que les futures compétitions de perte de poids propose aux membres des équipdes de se partager le rôle de capitaine.

Articles similaires