Grossesse

Choisir sa contraception 2/3

Pour faire suite à notre dossier « Choisir sa contraception », nous nous penchons aujourd’hui sur les dispositifs intra utérin (DIU). Anciennement appelé stérilet, le dispositif intra utérin n’est pas réservé aux femmes ayant eu des enfants et ne rend pas stérile. Deux types de dispositifs existent.

Le dispositif intra utérin (DIU) au cuivre

Il se présente sous la forme d’un objet de 3,5 cm de long avec deux manchons de cuivre. C’est en effet cette matière qui est contraceptive car elle rend les spermatozoïdes inactifs par son effet spermicide. Efficace pour une durée de 5 à 10 ans, le dispositif est placé dans l’utérus par un médecin, la pose est très rapide et pas ou peu douloureuse, mais peut être désagréable pour certaines femmes en particulier les nullipares. La pose est généralement faite pendant les règles, lorsque le col est un peu ouvert.

dispositif intra uterin cuivre

Le dispositif intra utérin hormonal

Le dispositif en forme de T contient une hormone progestative délivrée par petite dose pendant 5 ans. Cette hormone a deux effets : d’une part un effet contraceptif car elle épaissit les secrétions du col de l’utérus et les rend infranchissables par les spermatozoïdes, et d’autre part un effet thérapeutique avec la diminution du volume et de la durée des menstruations. Le dispositif intra utérin hormonal a les mêmes effets secondaires que les méthodes hormonales.

Prescrit par un médecin qui en détermine la taille, on l’obtient en pharmacie avec une ordonnance.

DIU hormonal

Ces deux méthodes sont remboursées à 65% par l’assurance maladie.

 

Articles similaires