Pathologies

Agir contre la dépression : quand information rime avec prévention 1/4

Levons le tabou de la santé mentale. Les armes thérapeutiques et autres méthodes de psychothérapie comportementale permettent aujourd’hui aux patients de guérir ou, du moins, de composer avec leur maladie pour mener une vie familiale et socioprofessionnelle normale ou presque.

A lire sur le sujet :
http://www.slate.fr/lien/53211/depression-maladie-qui-touche-aussi-le-corps
Auto-questionnaire pour évaluer ses symptômes
Agir contre la dépression : quand information rime avec prévention – 2e partie3e partie4e partie
Oméga-3 et dépression : à la recherche du facteur diététique

 

Agir contre la dépression

La dépression, maladie du siècle

La dépression, maladie sérieuse, peut aujourd’hui être traitée avec succès. Relativement fréquente, elle touche environ 20 % de la population au moins une fois dans sa vie. Il est donc important de savoir la reconnaître à temps. Attention à ne pas confondre une déprime passagère avec une dépression qui, elle, est une véritable maladie et doit être prise en charge par un médecin.

Etre attentif aux signes pour mieux anticiper

La manifestation récurrente des signes suivants doit mettre en alerte, tant celui qui les vit que ses proches :

  • tristesse, sensation de vide, fatigue intense dès le matin, découragement ;
  • difficulté à prendre des décisions ou à se concentrer, oublis, perte d’intérêt pour ses propres activités de choix ;
  • dépréciation de soi, culpabilisation pouvant atteindre une véritable souffrance morale ;
  • troubles du sommeil, perte d’appétit et amaigrissement ou au contraire boulimie et prise de poids ;
  • maux de tête, douleurs diverses, crampes, ne cédant pas aux traitements habituels ;
  • irritabilité ;
  • voire au stade plus grave, idées suicidaires ou envie de mourir.

Ces signes peuvent varier d’un individu à l’autre mais le caractère important conduisant au diagnostic repose sur le fait qu’ils sont durables (apparus depuis au moins 2 semaines) et se manifestent tous les jours.

Quand les bleus à l’âme touchent tout le monde

La dépression peut survenir à tout âge. Le plus souvent, le début des troubles se situe entre 15 et 25 ans, mais on note également un autre pic de survenue aux environs de 35 ans.  Il ne faut pas passer non plus à côté de la dépression des personnes âgées.

L’origine de la dépression est liée à une perturbation de l’équilibre chimique du cerveau. Le cerveau est le chef d’orchestre du fonctionnement du corps humain grâce à l’action de neuromédiateurs qui assurent la connexion chimique et électrique des neurones. Il contrôle ainsi les émotions, les pensées, les sentiments, la mémoire et aussi le fonctionnement des organes contribuant au bon fonctionnement de l’organisme. Ces perturbations chimiques entraînent des dérèglements à la fois psychiques et physiques, tels que les troubles de l’humeur, de la concentration et aussi les troubles somatiques (douleurs entre autres) notés chez les personnes déprimées.

Il existe aussi une prédisposition génétique et familiale à la dépression.

Dépression : les femmes 2 fois plus touchées que les hommes

Palme de la déprime pour les femmes

La maladie touche presque deux fois plus les femmes que les hommes. Les hormones sexuelles pourraient expliquer cette différence si l’on se base sur l’observation d’une plus grande fréquence de la dépression féminine au moment des périodes de fluctuation hormonale telles que la puberté, l’accouchement ou la ménopause.

Les circonstances de survenue d’une dépression sont très variables. La maladie peut s’installer sans cause particulière lorsqu’il s’agit d’une dépression dite « endogène » ou bien survenir à la suite d’un événement déclenchant; l’on parle alors de dépression « réactionnelle » (deuil, perte d’emploi, divorce, maladie grave, etc.).
Un événement ancien très traumatisant (viol, agression, accident de voiture, catastrophe naturelle…) apparemment oublié peut prédisposer un individu à développer ultérieurement un épisode dépressif majeur.

Chez les personnes prédisposées, des événements tels que la puberté, le mariage, la grossesse ou l’accouchement, la retraite ou autres peuvent devenir un facteur déclenchant alors que la majorité de la population vit ce type d’événement sans aucune difficulté.

Des premiers signes au diagnostic

Le médecin se base essentiellement sur les signes cliniques décrits et par l’examen du patient. Il n’y a pas de perturbations biologiques ni d’examens sanguins ou urinaires spécifiques permettant de confirmer le diagnostic. Cependant le médecin pourra demander de tels examens pour éliminer une autre cause éventuelle ou toute maladie intercurrente*.

Une échelle d’auto-évaluation des symptômes a été mise au point par un psychiatre américain, le Dr Ivan K. Goldberg de New-York. Elle peut être utile pour aider le patient à évaluer la gravité ou non de ses symptômes, pour savoir s’il doit consulter et pour suivre l’évolution des troubles ressentis.

Pour faire ce test, suivre le lien : http://infos-sante.net/2012/12/05/depression-auto-questionnaire-de-goldberg/

Si vous avez fait le test d’évaluation et que vous avez le moindre doute, montrez-le à votre médecin. En aucun cas ce test ne peut remplacer une consultation médicale et conduire à un diagnostic décisif sans avis autorisé.

Si vous pensez que, peut-être, vous souffrez de dépression, il est impératif de consulter votre médecin dès que possible car, en l’absence de prise en charge, cette maladie peut évoluer vers des formes plus graves.

*Phénomène intercurrent: phénomène qui se manifeste en même temps que celui dont on parle, mais qui peut n’avoir rien à voir avec lui. C’est un effet autre, surajouté.

A suivre :
Les différents types de dépression et les typologies de personnes concernées
Les soins et thérapeutiques pour guérir :
–    le recours aux médicaments
–    la voie de la psychothérapie

Bibliographie :
– Councelling Resource.  Mental Health Library : Psychological self-tests and quizzes
– Rashmi Nemade, Ph.D., Natalie Staats Reiss, Ph.D., and Mark Dombeck, Ph.D. Updated: Sep 19th 2007

Articles similaires