Actualités

Déremboursement des pilules œstroprogestatives de troisième génération : où en est-on exactement ?

Cette information complète notre dossier consacré aux différentes méthodes contraceptives et sur la contraception orale par pilule combinée œstroprogestative.

Choisir sa contraception : 1re partie  – 2e partie 3e partie
La contraception orale par pilule combinée œstroprogestative- 1re partie
2e partie

Plaquette pilule
A partir du 31 mars 2013, comme l’avait demandé le Ministre des Affaires Sociales Marisol Touraine, les 48 présentations de pilules œstroprogestatives de troisième génération contenant du gestodène ou du désogestrel, jusqu’ici remboursées, ne le seront plus.

Ce déremboursement avait été initialement programmé pour septembre 2013. L’arrêté portant radiation des spécialités concernées a été publié au Journal Officiel du 6 mars 2013.

Les contraceptifs oraux combinés concernés sont les suivants : boîtes de 1 ou de 3 plaquettes et dosages d’éthinylestradiol de 20 mg ou 30 mg.

  • CARLIN Gé
  • DESOBEL Gé
  • DESOGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN
  • DESOGESTREL ETHINYLESTRADIOL QUILL
  • EFEZIAL Gé
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ARROW
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL RANBAXY
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL RATIOPHARM
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL SANDOZ
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL TEVA
  • GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL WINTHROP
  • VARNOLINE CONTINU

Pour mémoire, le ministère des affaires sociales et de la santé avait annoncé en septembre 2012 sa décision de mettre fin au remboursement de cette catégorie de contraceptifs oraux. En novembre 2012, la Haute Autorité de Santé est allée plus loin en recommandant de privilégier les contraceptifs oraux de première et deuxième génération et de ne prescrire ceux de troisième génération qu’en deuxième intention.

Dr Annick JAMES-DEIDIER

Articles similaires