Alimentation

L’équilibre acido-basique, un préalable à une alimentation harmonieuse 2e partie

En mettant dans votre assiette certains aliments plutôt que d’autres, vous pouvez contribuer à équilibrer le contexte acido-basique de votre organisme. Une manière très simple de se maintenir en bonne santé…

À lire aussi :
L’équilibre acido-basique, un préalable à une alimentation harmonieuse 1re partie
Citron_aliment basique

L’alimentation du plus grand nombre, souvent trop riche en protéines carnées, fatigue les fonctions émonctoires (nettoyantes) de l’organisme. Ce faisant, elle favorise l’acidose tissulaire ; surtout si elle est dans le même temps carencée en légumes et crudités. Ajoutez à cela de la sédentarité et vous avez le cocktail parfait propice à une acidose préjudiciable à votre santé !

Remarque : si l’humanité a de tout temps mangé de la viande, elle n’en a jamais absorbé en de telles quantités, ni dans des conditions sanitaires comparables à celles d’aujourd’hui. Les antibiotiques et autres traitements hormonaux largement administrés aux troupeaux dénaturent leurs qualités nutritives.

Limiter l’apport d’aliments acides, une façon simple de faire alliance avec son corps

Pour soigner son équilibre acido-basique, il convient en premier lieu de limiter l’apport d’aliments qui ont une propension à encrasser les tissus, à savoir :

  • le sucre blanc raffiné, qui abîme la flore intestinale ;
  • la viande, notamment rouge ; la *consommation moyenne annuelle de viande est de 87,8 kilos en France, ce qui fait des Français les 8e plus gros consommateurs de viande en Europe (81,9 kilos en 2009).

S’il n’est pas possible de les éliminer de son alimentation, on visera au moins à les éviter le plus possible.

Quinoa_aliment basifiant

La mastication, première mesure pour soigner son équilibre acido-basique

C’est la façon le plus simple de prendre soin de son alimentation et le premier acte du processus digestif. En effet, les protéines carnées, si elles sont avalées trop vite, favorisent la culture de la flore de putréfaction intestinale. Celle-ci est responsable des ballonnements douloureux et inconfortables après les repas. D’où la nécessité de ralentir le rythme. Mangez len-te-ment ! Idéalement, on prendra son repas, sinon dans le silence, en tout cas dans un milieu calme qui favorisera la digestion et l’assimilation.

Des sucres lents plutôt que du sucre blanc

Ensuite, mieux vaut consommer des sucres lents : fruits, légumes, fibres et céréales sans gluten (riz, quinoa, millet, etc.).
Enfin, allégez le repas du soir : ce n’est qu’après que le foie a terminé son processus digestif qu’il peut s’atteler au nettoyage nocturne des toxines de l’organisme. Raison pour laquelle le repas du soir doit être léger et pris tôt.

N.B. : si vous mangez des fruits, faites-le le ventre vide. Choisissez un moment en dehors des repas ou quelques minutes avant, jamais après. À la fin du repas, ils ralentissent et entravent la digestion.

Les aliments en équilibre acido-basique à privilégier

Les aliments qui suivent sont alcalinisants (bases) sauf avis contraire ; dans ce cas, ils sont dits acidifiants.

  • fruits sauf orange, abricot, prune, plus acides que basiques (valable pour les fruits frais et secs) ;
  • fruits oléagineux : amandes. Les noisettes, noix et pistaches sont acidifiantes.
  • légumes : tous sauf asperge, chou de Bruxelles, oignon, oseille, poireau, rhubarbe.

Abricot_fruit acidifiant

Les viandes, poissons volailles et céréales sont plus acides que basiques, de même que le beurre, la crème fraîche et les fromages, surtout fermentés. Le sucre intégral, les céréales et farines complètes sont à privilégier.

Toutes ces mesures permettront d’éviter que l’organisme puise dans sa réserve minérale pour compenser les effets d’une alimentation trop acide.

Sonia Kaloustian

À suivre
Tester son pH urinaire

Sources
*FranceAgriMer
Acide-base : une dynamique vitale – Dr. Philippe-Gaston Besson
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=equilibre_acido_basique_regime
http://www.christophervasey.ch/francais/articles/l_equilibre_acido_basique_2.html
http://www.mangersantebio.org/2103/preserver-son-equilibre-acido-basique

 

Articles similaires