Quotidien

Migraine, céphalée, mal de tête, les traitements non médicamenteux – 5e partie

Dans la dernière partie de ce dossier sur la migraine et autres maux de tête, faites connaissance avec la stimulation magnétique transcrânienne, approche innovante désormais considérée comme une thérapie. Ou bien encore le butterbur, cette plante qui diminue significativement la fréquence des crises migraineuses.

Migraine_massage

Les traitements non médicamenteux
La relaxation, la gymnastique chinoise (comme le qi gong), les thérapies cognitives et comportementales de gestion du stress peuvent contribuer à une amélioration des symptômes et un espacement des crises. Elles s’inscriront idéalement dans un programme global visant à prendre en compte et traiter les multiples facteurs de survenue des migraines et maux de tête.

Quelques gestes à pratiquer pour soulager la douleur
– se masser le visage et les tempes ; sur celles-ci, appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de lavande. En cas de peau sensible, diluer dans autant d’huile neutre ;
– frictionner le cuir chevelu : placer les doigts des deux mains en haut du front, descendre jusqu’à la nuque, dessus et sur les côtés. Utiliser les doigts comme les dents d’un peigne ;
– appliquez des compresses glacées sur les tempes et le front ;
– faire tremper ses mains dans de l’eau chaude ;
– s’isoler dans une pièce calme et sombre ;
– sauf contre-indications ou habitudes personnelles, boire du café fort : la caféine aide les vaisseaux sanguins à se resserrer et soulage temporairement.

La stimulation magnétique transcrânienne
Contrairement aux nombreux traitements qui se proposent de soigner les maux de tête, la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) est non invasive. Bonne nouvelle pour ceux qui ne supportent plus les médications et leurs effets potentiellement secondaires ?

Ce dispositif consiste en une sorte de bandeau qui donne des impulsions magnétiques tant en prévention qu’en traitement de la migraine ; il stimule électriquement la branche ophtalmique du nerf trijumeau, en cause en cas de crise migraineuse. La neurostimulation de ce nerf via une électrode induit un effet sédatif. Une action régulière diminuerait ainsi significativement la fréquence des crises. Il est désormais possible de se procurer ce type de  dispositif via des sites spécialisés.

Le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) reconnait ce type d’appareil comme une thérapie dans le cas des migraines avec et sans aura.

Si vous faites partie des 12 % de personnes concernées par la prise régulière de médicaments, vous avez peut-être là une occasion de vous réjouir. Testez et faites-nous part de vos résultats !

Le butterbur, une alternative 100 % naturelle

Butterbur contre la migraine

Si vous ne connaissez pas le pétasite ou butterbur, sans doute devriez-vous songer à vous en faire un ami. Cette plante affectionne les abords humides des ruisseaux ; on la trouve aussi fréquemment le long des fossés. Sur la quinzaine d’espèces présentes dans l’hémisphère nord, seul le Petasites hybridus est indiqué entre autres en prévention des allergies et des migraines, en traitement de fond. Il nécessite une préparation avant emploi, destinée à éliminer les substances toxiques qu’il contient. On veillera donc à ne se procurer que les formulations préparées dans cet objectif.

Une étude allemande a montré que l’extrait de pétasite réduit la fréquence des crises jusqu’à 50 % dans les cas d’affection chronique de longue durée ; de même, il diminue le nombre de jours avec migraine, les symptômes associés ainsi que la durée et l’intensité de la douleur.

Le traitement pendant l’étude a consisté à absorber deux doses par jour pendant 4 mois à raison de 50 à 75 mg quotidiens. L’hypothèse des scientifiques est la suivante : en favorisant la relaxation du muscle lisse tapissant les parois des vaisseaux sanguins cérébraux, le pétasite lutte du même coup contre l’inflammation et les douleurs induites.

Combiné à la vitamine B2 (riboflavine) et B12, au magnésium et au gingembre, le pétasite offre une amélioration non négligeable de la qualité de vie des patients souffrant des effets invalidants des crises.

Sonia Kaloustian

Sources
NICE (National Institute for Health and Care Excellence) January 2014 Transcranial magnetic stimulation for treating and preventing migraine
http://migraine.comprendrechoisir.com/comprendre/crise-traitement
http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/migraine-la-stimulation-magnetique-transcranienne-fait-son-effet_11765.htm
http://www.lef.org/magazine/mag2008/aug2008_Preventing-Migraine-Pain-with-Butterbur_01.htm
http://healthagy.com/migraine-headaches-new-genetic-links-and-possible-treatments/#sthash.jo66bh6L.dpuf

Articles similaires