Actualités

Virus Ebola – Quelle est la situation actuelle ?

Le virus Ebola est au cœur de l’actualité. Le point sur les dernières déclarations et actions à propos de l’épidémie qui sévit en Afrique de l’Ouest.

Une situation urgente

L’Organisation mondiale de la Santé a publié fin août une feuille de route pour intensifier et coordonner l’action internationale contre la flambée de maladie à virus Ebola. L’objectif était de mettre fin à la transmission dans les 6 à 9 mois tout en prenant en compte l’impact socio-économique de l’épidémie dans les zones concernées.

L’appel à l’aide de Médecins sans frontières devant les Nations Unies le 2 septembre semble avoir accéléré les démarches de la communauté internationale face à l’épidémie.

Selon l’OMS, le rythme de l’extension de l’épidémie est exponentiel au Libéria qui compte plus de la moitié des décès dus au virus. Près de 40 % du nombre de total des cas notifiés se sont produits au cours des 3 dernières semaines.

Ebola

Le virus Ebola

La communauté internationale mobilisée

Des séries de mesures contre l’épidémie de fièvre Ebola en cours en Afrique de l’Ouest sont annoncées ces derniers jours. Cette aide a été demandée par la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, qui a déclaré que sans cette dernière le pays pourrait perdre sa bataille contre le virus.

Des actions menées par l’armée américaine ont été confirmées par Barack Obama le 16 septembre. Pour rappel, le gouvernement américain a déjà annoncé le versement de 100 millions de dollars en vivres, matériel médical et équipements de protection pour les professionnels de santé, très exposés au virus. De son côté, la France a annoncé le jeudi 11 septembre que la mobilisation pour aider le pays allait être renforcée avec le déplacement de 24 experts dans les zones sinistrées ainsi que le déblocage de 140 millions d’euros pour venir en aide aux pays touchés.

Le Programme Alimentaire Mondial a annoncé une intensification de l’aide alimentaire afin de soutenir plus de 350 000 personnes dans les zones les plus touchées par la crise Ebola en Guinée, et ce pour une période de 6 mois. L’objectif : éviter que cette crise sanitaire ne devienne une crise alimentaire. L’intervention humanitaire fournira des rations de riz, légumes, huile et céréales à 1,3 million de personnes dans l’ensemble de la région concernée.

Pénurie de personnel et manque de moyens

Les personnels de santé sont particulièrement exposés à ce virus très contagieux. Au Libéria, 4 médecins et une cinquantaine d’infirmières ont déjà succombé à l’épidémie.

La situation est d’autant plus critique que les régions concernées ont une densité de professionnels de santé très faible : 1 à 2 médecins pour 100 000 habitants.

L’OMS estime qu’il manquerait 1000 professionnels de santé localement. Le gouvernement cubain a mobilisé en Sierra Leone 165 professionnels parmi lesquels des médecins, des infirmiers, des épidémiologistes, des spécialistes de la lutte anti-infectieuse et des experts en soins intensifs.

Le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré : « Je suis extrêmement reconnaissante au gouvernement cubain pour sa générosité et à ces professionnels de santé pour l’aide qu’ils nous apportent face à la plus grave flambée d’Ebola jamais connue. Cet appui permettra d’obtenir des résultats significatifs en Sierra Leone. »

 

Pour rappel, il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement ni vaccin homologué. Le virus a déjà fait 2400 morts en Sierra Leone, en Guinée et au Libéria. L’OMS rappelle que les voyages par avion ne présentent qu’un risque faible de transmission du virus. Le Conseil de sécurité des Nations Unies tiendra une réunion d’urgence ce jeudi 18 septembre.

ONU

Le siège des Nations Unies à New-York

Claire, rédactrice santé

Articles similaires