Actualités

Octobre Rose, un mois de mobilisation autour du cancer du sein

Le cancer du sein, un enjeu de santé publique

Rare avant 30 ans, le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent. En France, une femme sur huit risque de développer cette pathologie. En 5 ans, la survie a progressé, elle est maintenant de 92% grâce notamment au dépistage précoce qui permet de traiter la maladie très tôt. L’information et le dépistage sont au cœur de l’initiative Octobre Rose.

L’origine de l’action

Cette année, cela fait 21 ans que la campagne de sensibilisation Octobre Rose existe.

Cette initiative est née en 1993 alors qu’Evelyn H. Lauder est atteinte de la maladie. Travaillant au sein de la direction de l’entreprise de cosmétique Estee Lauder, elle utilise sa société et la notoriété associée pour diffuser son message et crée aux États-Unis « The Breast Cancer Research Foundation » afin de soutenir l’innovation en matière de recherche clinique et génétique. Le mois d’octobre est ainsi le moment choisi de façon universelle pour rappeler aux femmes et hommes que le dépistage précoce peut changer les choses. Le projet se propage partout dans le monde, notamment en France à travers l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », dont les membres fondateurs sont Estée Lauder Companies et le magazine Marie-Claire.

Ruban Rose

Le ruban rose est le symbole d’Octobre Rose

Objectifs

Un travail inscrit dans la durée

L’objectif est de mobiliser les femmes et leur entourage en les sensibilisant sur le cancer du sein et sur l’importance du dépistage précoce par l’information et le dialogue.

Plusieurs marques sont partenaires comme Kitchen Aid, Pandora ou Marionnaud.

Les fonds récoltés sont destinés à la recherche et au soutien des innovations et progrès en matière de techniques de dépistage, de chirurgie réparatrice et d’amélioration de la qualité de vie des patientes.

Dépistage cancer du sein

Le dépistage précoce permet de traiter la maladie très tôt

Actions

Différentes initiatives ont lieu durant le mois, parmi lesquelles des remises de prix décernés par un comité scientifique. Cette année, le Prix Ruban Rose d’une valeur de 40 000 € a été décerné à Lydie Wintz, cadre de santé en chirurgie et responsable des programmes d’éducation thérapeutique du patient à l’Institut Curie, pour son étude intitulée « Et après ? Comment se reconstruire après une mastectomie ? »

Depuis 2004, 1 740 000 € ont été récoltés et distribués à la recherche. L’association a déjà reversé la somme de 190 000 € cette année.

La campagne est symboliquement marquée par les illuminations de monuments partout dans le monde. Anne Hidalgo, Maire de Paris, est la marraine de l’association depuis une trentaine d’années. La Ville de Paris est partenaire, comme la Société d’exploitation de la Tour Eiffel, illuminée en rose pour la première fois en 2014.

Affiche_RubanRose72DPI

Pour lire notre dossier sur le cancer du sein chez la femme, cliquez ici 

Claire, rédactrice santé

Source : http://www.cancerdusein.org/octobre-rose/octobre-rose

 

Articles similaires