Actualités

La Grèce suspend en urgence l’exportation de 73 médicaments

L’Agence Grecque du Médicament a annoncé l’interdiction temporaire d’exporter 73 types de médicaments. L’objectif est d’éviter toute pénurie découlant des restrictions financières imposées en Grèce suite à l’adoption par le Parlement de nouvelles mesures d’austérité en échange d’un plan d’aide de 80 à 86 milliards d’euros pour le pays.

Protéger la santé publique  

Cette mesure d’urgence concerne tous les stocks de médicaments disponibles chez les grossistes et dans les pharmacies. Elle vise à garantir l’accès aux médicaments à l’ensemble de la population grecque.

Quels médicaments sont concernés ?

L’ensemble des traitements pour le diabète et l’asthme sont temporairement interdits à l’export.

Les vaccins (polio, hépatite et varicelle) sont également touchés.

Grece Médicaments

Le système de santé grec fragilisé

Dans un contexte économique particulièrement tendu, le système de santé du pays est depuis plusieurs années touché par la crise à cause de coupes budgétaires dans le secteur public et les services sanitaires.

L’ONG Médecins du Monde a tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences humaines de cette crise sans précédent.

De plus en plus de Grecs renoncent aux soins ou se tournent vers des associations pour la prise en charge de leur santé. Médecins du Monde a constaté une augmentation de 30 % des visites de la part de la population grecque en un an.

Près d’un tiers des Grecs, soit 3 millions de personnes, seraient à l’heure actuelle sans couverture sociale. Les vaccins infantiles sont insuffisants, voire inexistants. En effet, sans couverture, ces interventions sont facturées entre 1400 et 1800 euros pour les enfants de moins de 6 ans.

Alors que la Grèce traverse sa 6e année de récession consécutive, la menace d’une crise sanitaire, ajoutée à la crise économique et sociale, plane sur le pays.

Articles similaires