Quotidien

L’herpès touche 2 personnes sur 3 dans le monde : zoom sur ce virus

Les différents types d’herpès

Il existe deux types d’herpès :

  • Herpès simplex de type 1 (HSV-1). Ce virus est transmis par voie orale et est à l’origine des boutons de fièvre, mais aussi de l’herpès génital. Dans la majorité des cas, les infections sont contractées pendant l’enfance et la maladie reste asymptomatique dans 20 % des cas.
  • Herpès simplex de type 2 (HSV-2). Transmis par voie sexuelle, il est à l’origine de l’herpès génital. En 2012, le nombre de patients atteints dans le monde est estimé à 400 millions.  Son infection augmente le risque de contracter le VIH.

Ces deux virus sont extrêmement contagieux, les chiffres donnent le vertige. Pour la première fois, une évaluation a été faite sur le nombre de porteurs du virus de type 1.

67 % de la population mondiale est touchée par l’herpès de type 1

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les 2 tiers de la population mondiale sont infectés par l’herpès simplex de type 1. Cela représente pas moins de 3,7 milliards de personnes de moins de 50 ans ! Les disparités régionales ont également été étudiées : en Europe, 69 % des femmes et 61 % des hommes de moins de 50 ans sont porteurs du virus. En Afrique, la maladie concerne même 87 % des personnes de moins de 50 ans.

2 personnes sur 3 sont touchées par l'herpès dans le monde

2 personnes sur 3 sont touchées par l’herpès dans le monde

Quels symptômes ? 

L’herpès de type 1 provoque périodiquement des boutons de fièvre. Avant les lésions, des picotements, démangeaisons ou sensations de brûlure sont constatés autour de la bouche. Ce virus peut également provoquer un herpès génital souvent asymptomatique ou avec des symptômes bénins qui ne sont pas reconnus.

Le rôle de la prévention

Il n’existe à ce jour aucun traitement pour venir à bout des 2 types d’herpès. Les patients peuvent utiliser des médicaments antiviraux qui permettent de réduire la gravité et la fréquence des symptômes.

La prévention est primordiale : il faut éviter tout contact lors de poussées. En effet, les particules virales sont présentes dans les boutons de fièvre jusqu’à leur assèchement total. À noter : l’herpès de type 1 peut aussi se transmettre en l’absence de symptômes visibles ou ressentis.


L’OMS souligne toutefois que plusieurs candidats vaccins sont actuellement en développement.

Articles similaires