Quotidien

Pollution : à l’intérieur aussi !

La pollution intérieure, une réalité

L’environnement est au coeur de l’actualité avec la COP21. Pour autant, la pollution n’est pas limitée aux usines, aux grands axes de communication et à l’industrie en général.

Alors que nous passons en moyenne 14 heures par jour en moyenne à notre domicile, il est important d’agir en faveur de la qualité de l’air. À l’intérieur des logements aussi, les sources nuisibles sont multiples : tabagisme, produits ménagers, moquettes ou encore poils d’animaux. Les conséquences sur la santé sont réelles : allergies, irritations des voies respiratoires, maux de tête voire intoxications.

Pollution logement

Absorber les polluants avec un textile intelligent

Une équipe de chercheurs du Centre National de Recherche National de Lyon a mis au point un textile intelligent capable d’absorber certains polluants présents dans l’environnement intérieur.

Comment cela fonctionne-t-il ? 

Un tissage de fibre optique sous forme de LED rend possible la création d’une source de lumière par le textile grâce à la photocatalyse, un procédé made in France tenu secret qui permet de neutraliser certains polluants.

Quels usages ?

Le textile pourrait recouvrir les canapés, servir de rideaux ou de housses de coussin afin de dépolluer l’intérieur des domiciles, lui aussi fortement impacté par la pollution. Un autre usage industriel est également en cours d’évaluation pour traiter les résidus présents dans l’eau, médicaments ou pesticides, en tête, afin d’éviter leur rejet dans la nature.

La recherche continue pour tester l’efficacité du textile sur les différents types de polluants, les particules fines par exemple. Affaire à suivre, en attendant, n’oubliez pas d’aérer votre logement au moins 10 minutes par jour, en été comme en hiver !

Articles similaires