Actualités

Gastro-entérite : se soigner et limiter la transmission

Frissons, maux de ventre, fièvre… C’est officiel, l’épidémie de gastro-entérite bat son plein. Retrouvez nos conseils pour limiter la transmission et endiguer les symptômes de cette maladie saisonnière.

Haut les mains ! 

Si vous êtes touché, un peu de patience sera nécessaire : la maladie dure entre 3 et 5 jours mais attention, vous pouvez rester contagieux jusqu’à 4 jours après l’arrêt des symptômes.

Les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission des virus entériques et, de ce fait, l’hygiène des mains est primordiale (eau et savon, ou produit hydro-alcoolique). Pensez à tout ce que vous touchez toute la journée : poignets, téléphones, claviers…

Gastro

Les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission, pensez à les laver !

Désinfecter 

De même, certains virus (rotavirus et norovirus) étant très résistants dans l’environnement et présents sur les surfaces, celles-ci doivent être nettoyées soigneusement et régulièrement dans les lieux à risque élevé de transmission (services de pédiatrie, institutions accueillant les personnes âgées). Les cuisines, les salles de bain et les toilettes doivent aussi être particulièrement entretenus si un malade les fréquente.

Se réhydrater 

Pour vous réhydrater, buvez par petites quantités répétées, c’est-à-dire un quart de verre tous les quarts d’heure. La meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë, l’un des symptômes principaux de la gastro-entérite, est la réhydratation précoce à l’aide des solutés de réhydratation orale (SRO). Son efficacité est largement démontrée par de nombreuses études, et les SRO sont remboursés par la sécurité sociale pour les enfants de moins de 5 ans.

Articles similaires