Alimentation

Obésité infantile : les jus de fruits et smoothies pointés du doigt

Manger 5 fruits et légumes par jour, certes, mais pas n’importe comment !

Une étude anglaise des Universités de Londres et de Liverpool publiée dans la revue scientifique BJM a comparé différents jus de fruits et smoothies destinés aux enfants.

Fruits pressés, jus à base de concentré, smoothies et boissons à base de fruits… 203 produits ont été testés et comparés et les résultats sont pour le moins alarmants. La teneur moyenne en sucre est de 7 grammes pour 100 ml. Pour 85 boissons, 42 % du panel, une dose standard de 200 ml apporte plus de sucre que les apports journaliers recommandés en Grande-Bretagne.

Le smoothie, fausse bonne idée

Les boissons les plus sucrées sont les smoothies, qui contiennent en moyenne 13 grammes de sucre pour 100 ml. Plus étonnant, les 100 % pur jus, perçus comme les boissons les plus saines car dépourvues d’additifs, arrivent à la 2e place du podium avec 10,7 grammes de sucre pour 100 ml. Les boissons à base de produit contiennent quant à elles 5,6 g/ml.

Le smoothie n'est pas si sain qu'il en a l'air !

Le smoothie n’est pas si sain qu’il en a l’air !

Un risque accru d’obésité

Les enfants consommant trop de sucre augmentent leurs risques de développer une obésité mais aussi du diabète et des caries. Environ 42 millions d’enfants de moins de 5 ans présentaient un surpoids en 2013. Cela représente un risque accru de décès prématuré à l’âge adulte.

Fruits entiers et eau à volonté

La recommandation du Programme national nutrition santé est donc de privilégier les fruits entiers en raison des bienfaits de la mastication, de l’effet de satiété et de l’apport en fibres plus important. L’eau reste la seule boisson indispensable à l’organisme, à consommer sans modération !

Articles similaires