Quotidien

L’amitié, bénéfique pour la santé

Plus efficace que la morphine

Selon une étude britannique de l’Université d’Oxford publiée dans la revue Nature, les endorphines libérées par l’amitié pourraient être un antidouleur aussi puissant que les médicaments à base de morphine. Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont étudié un échantillon de 1100 participants.

Qu’est ce que l’amitié selon la science ?

L’amitié est définie selon l’étude par le nombre de personnes contactées au moins une fois chaque mois. Le seuil de tolérance a également été mesuré pour chaque participant.

Résultats : les participants les plus entourés étaient aussi ceux qui souffraient le moins.

amitié

Dans le même temps, les chercheurs ont démontré que les personnes les plus stressées comptent les cercles d’amis les plus restreints.

Les endorphines responsables

Connues pour être les hormones du plaisir, les endorphines sont responsables. Elles favorisent les liens sociaux et jouent un rôle d’antidouleur naturel pour l’organisme.

« Les endorphines sont des composés chimiques sécrétés par notre cerveau et associées aux circuits de la douleur et du plaisir« , explique dans un communiqué Katerina Johnson, chercheur en psychologie et principal auteur de l’étude.

Être bien entouré serait donc plus efficace pour lutter contre la douleur que les traitements à base d’opiacés couramment prescrits dans les situations de douleurs modérées à sévères.

Articles similaires