Actualités

Le moustique tigre sous surveillance

Dengue, chikungunya & zika

Le moustique tigre, ou Aedes albopictus, est implanté dans 30 département français. Du 1er mai au 30 novembre, il est sous surveillance. En effet, l’insecte est susceptible de transmettre les virus de la dengue, du chikungunya et du virus zika.

moustique tigre

En septembre dernier, 5 cas de dengue dans le sud de la France avait fait craindre une épidémie.

En réalité, cela fait depuis 6 ans que des cas autochtones de dengue et de chikungunya, c’est-à-dire contractés sur place, sont déclarés en France métropolitaine dans les régions méditerranéennes.

Se protéger pendant l’été

Depuis 2006, un dispositif de lutte a été mis en place. Renforcé en période estivale, il inclut une surveillance des populations de moustiques et des cas humains, qu’ils soient importés ou autochtones, ainsi qu’une sensibilisation des personnes résidant là où la présence du moustique est avérée.

Pour lutter contre le moustique, des gestes simples peuvent être adoptés. Il s’agit notamment de supprimer les eaux stagnantes qui permettent leur reproduction : soucoupes des pots de fleurs, gouttières, pneus usagés… afin de limiter leur propagation.

Les particuliers peuvent signaler la présence de moustiques tigres via un site dédié http://www.signalement-moustique.fr/ ou une application mobile baptisée iMoustiques.  

Retrouvez nos conseils pour se protéger des moustiques en voyage

Articles similaires