Actualités

Pourquoi a-t-on peur des vaccins ?

Des vaccins de moins en moins dispensés

En 2015, la couverture vaccinale des bébés était en diminution pour la première fois. Environ 5 % de chute sur plusieurs vaccins de base ont été constatés : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche et pneumonie à pneumocoque.
Ce contexte a poussé le Ministère de la Santé à lancer une consultation nationale sur les vaccins. Les résultats de cette enquête seront disponibles avant la fin de l’année.

Une étude internationale

Dans le même temps, une étude internationale menée par les membres du Vaccine Confidence Project de l’école d’hygiène et de médecine tropicale de Londres a été révélée. 66 000 personnes originaires de 67 pays ont été interrogées par rapport à leur vision de la vaccination.

Les Français champions du monde de la défiance

Les résultats sont édifiants : les Français sont les plus méfiants du monde. 41 % d’entre eux estiment que les vaccins ne sont pas sûrs, c’est plus de trois fois la moyenne mondiale.

Vaccin

17 % doutent de leur efficacité et 12 % estiment que les vaccins infantiles ne sont pas si importants.

Selon les chercheurs, les récentes polémiques sur les effets indésirables des vaccins et leur forte médiatisation ont contribué à alimenter cette défiance. Papillomavirus, grippe A H1N1, hépatite B sont les exemples les plus frappants.

Vaccins France

La France, championne du monde la méfiance envers les vaccins © J. You/Science; (Data) Heidi Larson et al., EBioMedicine

Articles similaires