Actualités

Médecine : faut-il abolir le numerus clausus ?

Qu’est ce que le numerus clausus ?

Depuis 1971, le numerus clausus fixe le nombre de places ouvertes en 2e année de médecine. En 2016, 7646 postes ont été ouverts. On estime que 25 % des étudiants ne finiront pas leurs 9 années d’études ou changeront de voie une fois diplômés.

NumerusClausus

Les seuls pays à appliquer ce dispositif pour les études médicales en Europe sont la France, le Portugal et la Belgique.

Une mesure obsolète …

Selon les partisans de la suppression du numerus clausus, fixer le nombre de places en médecine n’a plus de sens à l’heure de la libre circulation de personnes. Un quart des nouveaux médecins sont enregistrés hors de France et les déserts médicaux sont de plus en plus fréquents.

Le vieillissement de la population et la multiplication du nombre de maladies de longue durée ne font qu’appuyer leur argument principal : la France manque de médecins.

… ou un faux problème ?

Les défendeurs du numerus clausus soulignent quant à eux que l’augmentation du nombre de places en médecine ne donnerait pas de résultats avant 10 à 15 ans. Le nombre de médecins n’a jamais été aussi important.

Le réel problème se situe dans le fait d’attirer de jeunes médecins là où il y a pénurie en valorisant les stages en ville plutôt qu’à l’hôpital.

Quel est votre avis ? Doit-on supprimer le numerus clausus ?

Articles similaires