Pathologies

Méningite : la menace ?

La méningite est au coeur de l’actualité suite aux décès de deux étudiantes en Bourgogne. La plupart des méningites sont contractées dans les conditions de vie habituelles, sans lien avec une hospitalisation ou un acte médical. On parle alors de « méningites communautaires ». Infos Santé fait le point sur cette pathologie crainte.

En chiffres


Chaque année, la méningite à méningocoque touche environ
500 000 personnes dans le monde. L’Afrique subsaharienne, du Sénégal à l’Éthiopie, enregistre les taux de population touchée les plus élevés : on parle de « ceinture de la méningite ».

En France, le nombre de méningites bactériennes a été estimé à 1 448 cas en 2012.

La méningite, c’est quoi au juste ?

Les méningites aiguës correspondent à une inflammation des méninges, enveloppes protectrices du cerveau et de la moelle épinière. Elles proviennent d’une infection du liquide circulant entre les méninges, la plupart du temps due à une infection.

Quels symptômes ?

Les signes de la maladie sont réunis en un syndrome méningé : maux de tête, vomissements, hypersensibilité à la lumière… Quand la maladie est virale, la guérison se produit sans séquelles au bout de quelques jours.
Les méningites aiguës bactériennes sont moins fréquentes. Dans ces cas, le syndrome méningé est alors associé à un syndrome infectieux grave : dysfonctionnement des organes et de la circulation du sang. C’est une urgence médicale qui nécessite un traitement rapide pour éviter toute complication.

Quid du vaccin ?

méningiteLa prévention de la maladie repose notamment sur l’application des recommandations du calendrier vaccinal. En effet, la vaccination protège contre différents germes pouvant causer une méningite.

 

Articles similaires