Actualités

1 Français sur 2 ne va pas au bout de son traitement

Oubli ou négligence

Selon un sondage de l’IFOP, la moitié des Français oublie ou adapte les prescriptions médicales. 73 % des Français ont suivi un traitement médical au cours de l’année écoulée.  Malgré les ordonnances, la moitié d’entre eux n’a pas respecté la prescription du médecin.
Parmi les pratiques, on note l’oubli pour un tiers des personnes interrogées, l’adaptation (modification de la prise ou diminution de la dose) pour 11 % et l’arrêt complet volontaire du traitement pour 3 %.

Quelles raisons à cela ?

63 % des personnes ayant adapté leur traitement ont indiqué de pas trop aimer prendre de médicaments. Pour 27 %, la prescription ne convient pas à leur rythme de vie et 25 % ne comprennent pas son utilité.

Observance médicamenteuse

Quelles solutions ?

L’oubli reste la première raison du manque d’observance. Pourtant, des solutions existent comme des applications mobile qui indiquent la nature et le moment du traitement.

Les professionnels de santé ont également leur rôle à jouer. Une meilleure information sur les rôles des médicaments prescrits, leurs effets indésirables et des risques encourus si le traitement n’est pas respecté devrait contribuer à améliorer l’observance.

De la même manière, les patients sont en attente d’un meilleur aiguillage dans la prise des médicaments : posologie retranscrite sur la boite, conseils personnalisés…
La vente de médicaments à l’unité pourrait également être une solution. Les patients savent ainsi précisément quand le traitement est terminé.

Articles similaires