Alimentation

Gluten : s’en priver sans raison est inutile !

Mais au fait, le gluten, c’est quoi ?

Le gluten n’a pas la cote. Il s’agit d’un nutriment protidique visqueux localisé à la périphérie des graines de graminées. Insoluble dans l’eau, il reste dans la farine des céréales après qu’on en ait ôté l’amidon, le gluten participe à la fermentation du pain. On retrouve le gluten dans le blé, le seigle et l’orge.

Une pathologie réelle

L’intolérance au gluten est une affection appelée “maladie coeliaque”. Cette pathologie aussi appelée entéropathie sensible au gluten est l’intolérance à ce nutriment. Il s’agit d’une entéropathie inflammatoire chronique auto-immune affectant l’intestin grêle chez des enfants et des adultes ayant ingéré du gluten.

La vague du sans-gluten

L’idée reçue est répandue que consommer du gluten serait mauvais pour la santé, notamment car il augmenterait les risques de maladies cardio-vasculaires.

De nombreuses personnes suivent un régime sans gluten sans que cela soit nécessaire. On estime à 5 millions le nombre de Français qui ont banni le gluten de leurs assiettes sans être diagnostiqués par la maladie coeliaque.
Une étude parue dans le British medical journal souligne les effets pervers d’un tel régime. Des universitaires d’Harvard et Columbia ont en effet démontré qu’un régime sans gluten n’était pas forcément plus sain. Pour parvenir à ces conclusions, 100 000 personnes ont rempli des questionnaires sur leurs habitudes alimentaires.

Les céréales complètes exclues

Régime sans gluten

Le gluten se retrouve dans les céréales complètes

Résultats : Se priver de gluten n’a pas d’impact sur les risques cardio-vasculaires. En revanche, cela amène à se priver de céréales complètes puisqu’on le retrouve dans le blé, le seigle et l’orge. Celles-ci sont pourtant bien utiles puisque les personnes qui en ont consommé dans le cadre de l’étude ont été moins sujets à la mortalité cardiovasculaire.

Pour conclure, ce n’est pas parce qu’on a mal au ventre en mangeant du gluten que l’on est intolérant. Chasser de son assiette les graisses saturées, les additifs et les colorants est bien plus utile pour la santé que se priver de gluten.

Articles similaires