Alimentation

Alimentation : une question de timing ?

“Petit-déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre”. Connaissez-vous ce dicton populaire ? Il vient d’être avéré par une étude de l’université de Loma Linda.

Dis-moi à quelle heure tu manges, je te donnerai ton IMC

Pour arriver à cette conclusion, les habitudes alimentaires et les IMC de 50 000 adultes américains et canadiens de plus de 30 ans ont été analysés : temps entre les repas, volume, nombre etc.
Résultats : les personnes qui ne prennent qu’un ou deux repas par jour ont un IMC plus faible, celles qui se restaurent plus de trois fois, en incluant le grignotage, ont un IMC plus élevé.

Deux repas par jour

Heure idéale repasSelon les chercheurs, un repas copieux le matin permettrait de maintenir un IMC (Indice de masse corporelle) bas. Le temps passé entre le dîner et le petit-déjeuner a également son importance. Plus les heures passent, plus l’IMC est faible, en particulier quand au moins 18 heures sont écoulées. Pour le déjeuner, attendre après le premier repas de la journée entre 5 et 6 heures est préconisé.

Concrètement, cela signifie prendre seulement deux repas par jour. Difficile à mettre en oeuvre pour la vie sociale et impossible à conjuguer avec des habitudes solidement ancrées.

Retenons de l’étude quelques principes de base : un petit-déjeuner copieux quotidien, pas de grignotage et un dîner léger qui se termine tôt. Finalement, juste du bon sens, n’est-ce pas ?

Retrouvez tous les articles de la catégorie Alimentation en cliquant ici !

 

Articles similaires